jeudi 26 juillet 2018

Soeur Juana Inés de la Cruz

    Sœur Juana Inés de la Cruz naquit aux alentours de 1650 à San Miguel de Nepantla au Mexique. Remarquée pour son intelligence précoce, elle écrivit ses premiers poèmes à l’âge de huit ans. À dix-huit, elle devint religieuse mais elle ne cessa de poursuivre ses grandes passions : l’étude, l’érudition, la poésie. Elle mourut d’une épidémie en 1695 après avoir passé les dernières années de sa vie à prendre un soin tout particulier des malades. Elle écrivit une œuvre abondante et originale, notamment composée de poésies amoureuses où sont sublimées amitiés terrestres et divin amour. Le poème suivant, de nature religieuse, décrit en des termes chers à la poésie amoureuse de l’époque le désir fébrile de Juana Inés de la Cruz d’atteindre celui qui demeure inatteignable, Dieu.
Le poème complet est téléchargeable ici. En voici un extrait :

Si impérieux est le désir 
que nous avons d’être aimés
que, sachant même qu’il est vain,
nous ne savons le délaisser.