samedi 16 novembre 2013

Codex Assemanianus : Luc 6, 1-10

     Je publie une traduction d'un court extrait du codex Assemanianus, un évangéliaire vieux-slave datant du XIe s., conservé en caractères glagolitiques. L'écriture glagolitique, qui précéda l'invention du cyrillique, fut probablement mise au point par saint Cyrille lui-même afin de noter ses plus anciennes traductions des évangiles en vieux-slave. L'alphabet glagolitique est resté en usage en Croatie jusqu'au XXe siècle.

      L'édition du texte et la traduction sont consultables en ligne : 

Titre du chapitre pour la lecture du "quatrième samedi
de la nouvelle année" (Codex Assemanianus)